Pérou

La sécurité et les taxis au Pérou

Avant de partir pour le Pérou, j’ai entendu tellement de discours négatifs : « ce pays est le plus dangereux d’Amérique latine », « que vas-tu faire là-bas ? Pourquoi te remets-tu en situation de difficulté ? ». Surtout que je ne comptais pas rester dans les quartiers les plus tranquilles mais aller m’investir à Point Coeur : et qui dit Punto Corazon, dit quartier chaud comme Barrios Altos. Aider des enfants en difficulté ? C’est tout moi, et pour ça, il faut aller à la rencontre des plus pauvres.

 

Une fois que les enfants te reconnaissent, quel plaisir que de les voir débouler au coin de la rue, sourire aux lèvres, en criant « Hermana! Hermana! » et se jeter dans tes bras, alors que deux minutes avant le taxiste me demandait avec insistance de faire demi-tour illico tant il était angoissé de me laisser partir, si c’est pas mignon ça !

 

Ne te fais donc pas trop de soucis, le Pérou n’est pas aussi dangereux que ce qu’on entend ! Il y a quelques REGLES D’OR à suivre pour que tout se passe bien, comme :

 

  • Avoir une pochette près du corps sous tes habits avec ton passeport, carte bleue et argent quand tu voyages à travers le pays, et un autre sac sans valeur avec un peu de monnaie dedans à donner en cas de problème.
  • Surtout ne jamais se promener avec de grosses sommes d’argent sur soi.
  • Ne t’aventure pas dans les rues où il n’y a pas un chat (quoique les chats ne t’aideront pas beaucoup si tu as un problème) et ne marche pas seul la nuit : que tu sois péruvien comme étranger, c’est valable pour tout le monde selon l’endroit où tu te trouves.
  • Et pour l’amour du ciel, ne tente pas le diable avec ton téléphone à la main. Pour les filles, n’hésitez pas à mettre argent et portable dans votre soutien-gorge !
  • Garde toujours dans ton portefeuille l’adresse et le numéro du consulat ou de l’ambassade de ton pays à Lima (en cas d’urgence, de problèmes, de catastrophes naturelles pour un rapatriement par exemple). Pour l’Ambassade de France à Lima voici les informations nécessaires :  Avenida Arequipa 3415 – San Isidro – Lima 27 Tél. : (+511) 215 84 00.
  • Ne pas prendre un taxi seul. Pourquoi ? A Lima, tout le monde est taxiste de la compagnie officielle aux quelques délinquants qu’il faut éviter. J’ai entendu toute sorte d’histoires quand je suis arrivée à Lima : des touristes montent dans des taxis et disparaissent dans la nature ? Et au final, je découvre au contraire que ce sont les taxis qui se font agresser par les passagers au point que certains installent des cages pour se protéger des voyageurs. Et oui !
  • Si tu montes dans un taxi, ferme toujours les portes à clefs et ne laisse pas ton sac près de la fenêtre pour éviter que quelqu’un ne te l’arrache par la fenêtre à un feu rouge.

 

Voici les quartiers sûrs à Lima où tu peux te balader tranquillement, faire les magasins, acheter des souvenirs pour les touristes : la Molina, San Isidro, Miraflores, Surco.

Les distritos à éviter sont San Juan de Lurigancho, Centro de Lima, Barrios Altos. Pour faire simple, pour être agressé ou volé, les délinquants doivent voir une vraie opportunité de revendre ce que tu as sur toi. Donc évite d’avoir un sac dans ces quartiers-là car ils peuvent te l’arracher. Ils imaginent qu’il contient au moins un portable et de l’argent liquide puisqu’il est très rare au Pérou de posséder une carte bleue. Le mieux est d’avoir juste quelques soles en poche pour pouvoir prendre les transports. Je n’ai jamais eu de problème de cette manière !

Alors qu’on arrête tout de suite l’hémorragie, le Pérou n’est PAS le pays le plus dangereux d’Amérique latine, je m’y suis sentie même chez moi dans les quartiers les plus « craignos ».

 

Bon voilà, pour relativiser un peu en terme de sécurité, j’y suis restée un semestre et il ne m’est rien arrivée… alors pas de quoi en faire un fromage (de toute façon les péruviens n’aiment ça) !

Delphine au Pérou – EmpaKa ツ

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *