Partir étudier à l'étranger

Le retour de voyage

Partir un an ou plus à l’étranger, c’est juste dingue ! Mais as-tu pensé au retour ? Attends-toi à passer par une phase où tu te sentiras étranger à ton propre pays !

Une amie m’a dit hier soir: « il m’est arrivé quelque chose d’étrange aujourd’hui. Alors que je reviens en France après deux ans en Australie, et que j’attendais dans la rue, une personne s’approche de moi, me pose une question en anglais, je lui réponds, puis elle se retourne et parle en français à son ami ! Pourquoi ne s’est-elle pas adressée à moi en français ? Cela ne m’est jamais arrivé avant quand je vivais en France. Ai-je l’air étrangère ? C’est incroyable non ? » De mon point de vue ? Pas tant que ça en fait ! 

J’ai vécu cette expérience à l’arrivée dans un pays (les premières semaines), comme à mon retour en France après avoir passé plusieurs mois à l’étranger et j’aime à me rappeler comme c’est drôle de se sentir étranger chez soi. Le plus frappant c’est qu’après quelques semaines sur place, les gens ne te regardent déjà  plus pareil et tu fais déjà partie du pays où tu vis. Pourquoi?

On pourrait se dire que c’est sans doute parce que l’on cherche notre chemin, ou parce que l’on observe tout autour de nous comme un petit enfant s’émerveillerait d’une nouvelle découverte ! Mais ce n’est pas le cas lorsque l’on rentre dans son propre pays, alors pourquoi vit-on aussi cette expérience ?

Quand on part à l’étranger plusieurs mois, le fait de faire d’être immergé dans un pays et une culture sur du moyen-long terme, de manger la nourriture locale, de changer tout son environnement, va complètement changer ta vision des choses, ta façon de penser, ouvrir ton esprit aux autres. Mais cela va même plus loin, car énergétiquement tu absorbes tout ce qui t’entoure : l’énergie que tu dégages autour de toi, cette touche exotique que tu ramènes d’un autre continent, la démarche que tu adoptes sans le savoir, jusqu’à ta manière totalement inconsciente de mettre un pied devant l’autre mais tellement différente en fonction de l’endroit où tu te trouves et des gens qui t’entourent.

Et puis, le rythme délirant d’une fourmilière parisienne est-il le même que celui d’Australie où les gens prennent le temps tout simplement, même au travail ? A mon retour du Pérou, à peine arrivée à Paris, me voilà propulsée dans le métro avec mon énorme sac de voyage en marchant dans les couloirs. Je ne faisais visiblement pas partie du moule dans cette course effrénée, puisque je me suis prise littéralement un mur en pleine face à cause d’une femme qui, au lieu de me demander de la laisser passer m’a tout simplement poussée violemment. Atterrissage garantie ! Welcome back home !! L’impression tout simplement de ne pas faire partie de la même planète et d’être encore perchée dans les nuages !

Les ingrédients pour vivre ce genre d’aventure ? Vivre plusieurs mois à l’étranger dans un même pays + changer de continent pour que ce soit plus flagrant. Tu verras comment les gens te regardent et s’intéressent à toi avec une curiosité débordante !

Si toi aussi, tu as vécu un jour une expérience de voyage surprenante, partage-le en commentaire. Ça m’intéresse !

Delphine de empaKa ツ

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *